Un grand Homme nous a quitté.
Giorgio Tremante militait depuis plusieurs décennies pour la liberté vaccinale et pour la reconnaissance des victimes en Italie. Il était père de 4 enfants, dont 3 ont été victimes de la vaccination obligatoire. Marco et Andrea sont décédés, Alberto est resté lourdement handicapé. Son travail avait permis à la région de la Vénétie de voter en 2007 la liberté de choix vaccinale. Auteur du livre "Majeur et Vacciné ou le droit de vivre ?", il raconte le tragique destin auquel il a du faire face avec sa famille.

Tu nous quittes au moment où la liberté de choisir est mise en cause par le décret Lorenzin, mais tu as ouvert la voie aux dizaines de milliers d'italiens, de citoyens, qui sont descendus tout l'été dans les rues et qui se mobilisent encore activement pour la liberté vaccinale. Nous poursuivons ton chemin. Repose en paix Giorgio.