L'Assemblée Nationale a voté favorablement l'extension de l'obligation vaccinale

L'Article 34 du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018 qui prévoit d'étendre l'obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins pour les enfants nés à partir du 1 janvier 2018 a été adoptée en première lecture par l'Assemblée Nationale.

Sur 577 députés
75 étaient présents
66 se sont exprimés
9 se sont abstenus
63 ont voté pour
3 ont voté contre


Il est important de remarquer que la question du respect des droits fondamentaux de la personne n'a pas été portée aux débats.

La liberté d'accepter ou de refuser un acte médical n'est-elle pas un principe qui doit être respectée pour tout être humain ?

Ce principe fondamental a pourtant été réaffirmé par la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé du 4 mars 2002, la convention d'Oviedo en 1997, la convention d'Helsinki en 1964, plus anciennement par la Déclaration universelle des droits de l'Homme en 1948 et le Code de Nuremberg en 1947.

Le RESPECT de la LIBERTÉ DE CHOIX THÉRAPEUTIQUE n'est pas une opinion, c'est un DROIT FONDAMENTAL que nos députés doivent soutenir POUR NOUS PROTÉGER.

Et parce qu'une image vaut mille mots !

Une petite photo pour apprécier la foule dans l'hémicycle lors du vote de l'extension vaccinale à 11 vaccins.

2017-10-assemblee.jpg

Source : Assemblée Nationale